IBM, un pionnier de l’utilisation des badges numériques en entreprise

L’entreprise IBM est certainement la plus grande entreprise en TI dans le monde avec plus de 370,000 employés répartie dans 170 pays. La division IBM Training and Skills est au coeur de la stratégie de l’entreprise.

Dans l’univers des entreprises qui expérimentent les badges numériques, IBM est sans contre dit la pionnière et la plus active par ses projets et ses implications dans le mouvement Openbadges.

Depuis plus de trois ans, David Leaser, gestionnaire de projet sénior, innovation et croissance (@David_Leaser), et son équipe, ont mis en place une stratégie et un système de badges numériques pour attirer, mobiliser et développer les talents de l’entreprise . Pour eux, les certifications d’IBM sont reconnues et respectées à travers l’industrie des technologies de l’information (TI)  dans le monde, mais le défi d’aujourd’hui est de partager et de communiquer ses compétences et ses certifications en ligne. Les badges numériques est la solution qu’ils ont choisie.

En septembre 2016, lors de l’événement HR Todays, M. Leaser a présenté les retours d’expériences du programme de badges numériques chez IBM.

Attract, Engage, and Develop Talent using Open Badges: An IBM case study

Voici la présentation (en format PPT sur SlideShare) de sa conférence.

Croissance exponentielle des badges numériques disponibles chez IBM

Depuis ce temps, la croissance du nombre de badges numériques disponibles est passé d’environ 300 (été 2016) à plus de 800 en mars 2017. Avec cette croissance importante et une masse critique de badges, soutenu par une plus grandes autonomie des unités d’affaires (business units) partout dans le monde, ils ont déployé un moteur de recherche internes des badges.

Pour chaque badges, ils est ainsi possible de savoir le nombre de fois qu’il a été octroyé.

Par exemple, le badge le plus populaire est IBM Design Thinking Practitioner avec près de 60,000 octroies!

Ce badge reconnait que l’employé a acquis les connaissances pour appliquer la pensée design dans son travail et ses projets. Pour ce faire, ils doivent faire des tâches précises et répondre à des critères. Entre autre, ils doivent compléter le programme d’immersion IBM Design Thinking en ligne ou en classe.

Pour arrivé à un tel nombre d’octrois, ils ont reconnu ceux et celles qui l’avait complété avant la mise en place du système de badge. Et c’est là une des forces des badges, reconnaître ce qui existe déjà mais qui n’est pas visible et découvrable.

Ainsi, IBM dispose d’une incroyable capacité stratégique et opérationnelle dans le recrutement, le développement professionnelle, la mobilité des travailleurs et le regroupement d’équipe multidisciplinaire et multi-site. Une histoire à suivre.

Les commentaires sont fermés